rencontres-cuisine-sante

Pourquoi privilégier les circuits courts ?

Le circuit court se résume par la consommation des aliments produits près de chez soi. Il s’agit d’un processus d’approvisionnement réduisant les négociateurs entre les agriculteurs et les consommateurs. Ce système vise à minimiser son périmètre d’achat et de consommation. Ainsi, il sera possible de favoriser au maximum un seul intermédiaire. C’est une technique de marketing de produits agricoles ou horticoles, bruts ou transformés, où seul un commerçant peut intervenir, à condition que celui-ci assure une prestation de distribution plutôt que de spéculer sur le produit.

Le circuit court : définition

Le circuit court est un système de distribution alimentaire dit élémentaire. Il crée une relation aussi étroite que possible entre le client et le produit qui sera finalement consommé. D’après le ministère de l’Agriculture, il s’agit d’une « vente directe ou avec un intermédiaire unique ». Autrement dit, les cultivateurs fournissent eux-mêmes leurs produits directement aux consommateurs ou en faisant appel à un seul intermédiaire. Dans ce mode de commercialisation, les acteurs qui s’occupent de la redistribution des marchandises n’interviennent pas. Cette technique de commerce implique des zones géographiques bien définies, créant ainsi une relation transparente, proche et de confiance entre les consommateurs et les producteurs. Il est crucial de souligner que ce système de distribution alimentaire attire un grand nombre de personnes. Au-delà d’une simple tendance, il tend à devenir un vrai modèle de société.

Des avantages au quotidien

Certainement, en écartant les intermédiaires, il sera possible de mettre de côté l’ensemble des démarches qui peuvent augmenter les dépenses. Par conséquent, les agriculteurs seront en mesure de proposer des marchandises de qualité à un prix moins élevé. De leur côté, les clients peuvent faire leur achat au juste prix. En situation de circuit court, les agriculteurs seront au courant de la vente de leurs produits. De ce fait, ils pourront agir sur leur tarif. Ainsi, il pourra fixer le bon tarif et réaliser une belle affaire. L’objectif des circuits courts est d’offrir aux petits et moyens agriculteurs la chance de commercialiser sans passer par la grande distribution. Le souci avec celle-ci, c’est qu’elle a l’habitude de tout standardiser : saison, goût, calibre, couleur… Sans cela, les agriculteurs pourront cultiver ce qu’ils veulent à leur manière.

Un impact écologique

L’une des principales raisons de privilégier le circuit court, c’est son impact sur l’environnement. En effet, ce système de distribution est très avantageux pour la planète. En fait, si les frais de livraison du maraîcher sont moins élevés, c’est parce que les étapes liées à la vente des produits ont été restreintes. En gros, avec ce type de commercialisation, les transports sont moins essentiels. En conséquence, moins de gaz à effet de serre, et moins de pollution émise. L’empreinte environnementale de l’opérateur est ainsi limitée. Aussi, ce système est profondément enraciné dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. Le trajet sera réduit et les marchandises seront moins abîmées et moins jetées. En découvrant la fraîcheur des produits, les acheteurs seront tentés de les acheter quel que soit leur état. Par conséquent, cette technique a favorisé le changement des mentalités.

Il s’agit donc d’une option durable pour une agriculture locale saine et une participation à une économie soudée et responsable.

Quitter la version mobile