rencontres-cuisine-sante

Agriculture biologique : quel est l’avantage de la Jachère ?

L’agriculture biologique est un mode de production et un système de gestion, qui se soucie plus précisément du respect de l’équilibre naturel, le respect du bien-être animal à un point très élevé. Le respect total de l’environnement fait partie de cette pratique en premier lieu. Mais attention, tous les produits ne sont pas impliqués dans l’agriculture biologique. Tous les acteurs du bio doivent être certifiés auprès d’une organisation agréée après avoir dévoilé son cahier des charges.

Généralités sur la jachère

La jachère, qu’est-ce que c’est ? C’est une pratique qui consiste à laisser un terrain non utilisé pendant un certain temps généralement dans les un an. Elle a également un principe qui est la bio-régénération. Par contre il faut l’entretenir pour l’enrichissement du sol avec des engrais bio et des fumiers, le mélanger pour faciliter l’oxygénation. En faisant cela, l’humidité est conservée alors au moment de la prochaine cultivation suite à une jachère. La production augmente ainsi de quelque pourcentage, car le sol a réservé suffisamment d’eau. Par la suite, la fertilité du sol trouve une grande amélioration. La pratique de la jachère aide également à la surproduction qui touche environ tous les agriculteurs. Cette pratique permet de la lutter contre la résistance des mauvaises herbes et les parasites herbacés dans le sol également. Pour clôturer, tels sont les avantages des avantages les plus évidents des jachères.

Les inconvénients entraînés par l’absence de jachère

L’impraticabilité de la jachère favorise l’érosion du sol en raison de leur sensibilité. Donc, les plantes laissent le sol affaibli et habituellement exposé. De même, l’abondance de parasite s’accroît, car les parasites commencent à développer des techniques pour s’épanouir surtout si on pratique les mêmes cultures que précédemment. Suite à cela, le sol perd sa fertilité. Il faut savoir que si on utilise toujours la même culture, cela imbibe constamment le sol des mêmes nutriments. Par conséquent, le sol commence à s’épuiser en réserve de nutriment et devient automatiquement infertile. Néanmoins, la pratique nécessite de bonne technique pour éviter que ça détruise le sol également.

L’environnement et l’agriculture biologique

L’application de l’agriculture biologique à un impact considérable pour l’environnement. L’utilisation de produits chimiques comme les pesticides ne sont pas autorisés sauf s’ils présentent des notifications bio, c’est-à-dire d’origine naturelle. La réglementation est stricte. Ainsi, la nuisibilité des pesticides sur l’écosystème et la biodiversité sont considérablement réduites. Par contre, l’agriculture biologique rencontre des problématiques avec le point productif et le prix de vente sur le marché.

Quitter la version mobile